An Education Blog

word direction logo

Effet de certains facteurs abiotiques sur la concentration de β-sitostérol, de Prunus Africana (Hook.f.) Smit dans les forêts tropicales du Cameroun- (French)

Maurice Tchouakionie, Emmanuel Youmbi, Michel Ndoumbe Nkeng, Siméon Fogue Kouam, Marc Lamshôft, Michael Spiteller

Laboratory of Plant Biotechnology and Environment, Department of Plant Biology, Faculty of Science, University of Yaounde I, P.O. Box: 812 Yaounde, Cameroon

Department of Plant Biology, Faculty of Science, University of Yaounde I, P.O. Box: 812 Yaounde. Cameroon

Institute of Agricultural Research for Development (IRAD) Yaounde. P.O. Box: 2123 Yaounde,

Department of Chemistry, Higher Teachers’ Training College, University of Yaounde 1, P.O. Box 47 Yaounde, Cameroon

Institute of Environmental Research (INFU), Department of Chemistry and Biology, Chair of Environmental Chemistry and Analytical Chemistry, TU Dortmund Otto-Haln-Sir 6 D-14221 Dortmund, Germany

Key words: Prunus africana, phenotypic character, soils, β-sitosterol, altitude.

Résumé
4949204132_29cfe5abfdPrunus africana est une plante médicinale qui se développe dans les montagnes de plusieurs pays africains. Β-sitostérol peut être utilisé comme marqueur pour le contrôle de la qualité du produit de l’usine susmentionnée en matière de phytothérapie. Pouvoirs publics et les agriculteurs n’ont pas d’information sur l’influence de l’altitude et des caractéristiques chimiques des sols sur la concentration de β-sitostérol, de P. africana. Pour contribuer à résoudre le problème, cette recherche, menée au Cameroun, a pour but d’apprécier l’effet des facteurs abiotiques sur les caractères phénotypiques ci-dessus. Dans neuf échantillons composites de barques prises à différentes altitudes, la concentration de β-sitostérol est appréciée par des analyses qualitatives par Thin Layer Chromatography, chromatographie liquide à haute Performance et analyse quantitative par chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse. Les analyses chimiques des sols prises dans le cadre de la tige des arbres susmentionnés ont été faites. Les statistiques ont été réalisées à l’aide du logiciel SAS. La concentration de β-sitostérol dans chacune des populations de P. africana varie de zéro à 38,65 μg/ml. Il y a la variabilité entre les moyennes de la concentration précitée en ce qui concerne l’altitude et les éléments chimiques des sols, mais les différences ne sont pas significatifs. Le Clustering hiérarchique ascendante distribue des populations en trois groupes. Ces outils obtenus sont indispensables pour la gestion du sol, les produits exploités de cette espèce d’arbre et de la production de semences pour la création de plantations forestières et agro-forêt.
Get the original articles in English: http://www.innspub.net/volume-4-number-2-february-2014-3/

Leave a Reply

Share this

Journals

Email Subscribers

Name
Email *