An Education Blog

word direction logo

Optimisation des éléments nutritifs majeurs (N, P et K) pour la production de riz de plaine dans le nord-est de l’Ouganda- (French)

I.Wanyama, V.A. Ochwoh, E. Nankya, P.J.A. Van Asten

Consutative Group on International Research; International Institute of Tropical Agriculture (IITA); Nairobi, Nairobi Area, Kenya

Directorate of Graduate Studies, Research and Innovations, Busitema University, P.O. Box 236, Tororo, Uganda

Buginyanya Zonal Agricultural Research and Development Institute (BugiZARDI)-NARO; P.O. Box 1356-Mbale, Uganda

International Institute of Tropical Agriculture (IITA), Uganda

Key words: Nutrients, Rice, Yield, Nitrogen use efficiency.

Résumé
Rice Is DoneDemande de riz en Ouganda dépasse l’offre et se traduit par l’importation de plus de 30 % du riz consommé. Les rendements en riz réelles sont encore très faible (1,5 t ha-1) par rapport au rendement potentiel (8 t ha-1). Par conséquent, cette étude visant à établir les principaux nutriments limitants et estimation des besoins en engrais optimale pour le riz des basses terres pour la production accrue et durable. L’étude a été réalisée en deux saisons de l’Ouganda. Deux séries d’essais ont été effectués ; omission des éléments nutritifs du procès pour estimer l’apport nutritif autochtone des principaux éléments nutritifs et la fonction de réponse et l’efficacité de la récupération du procès pour estimer la récupération de l’apport d’azote. Les deux expériences ont été portées dans une CR, le premier impliqué 8 traitements de NPK (t0, t1, t2, t4, t5, t6, t7 et t8) chacun à des rythmes différents. Tandis que la seconde expérience a consisté à deux traitements (t0 et t1) de fertilisation azotée. Les applications d’azote a significativement augmenté composantes du rendement et, par conséquent, le rendement en grain de riz. Le nutriment limitant majeur pour la production de riz de plaine est l’azote et l’azote du sol fournit le potentiel peut prendre en charge les cibles de rendement de 2,8 t ha-1. Considérant que, le phosphore et le Potassium autochtones fournissent peut prendre en charge les cibles de rendement de jusqu’à 9 t ha-1 et par conséquent, ne limitant pas à des cibles de rendement réalisable de tha 6-1. Utilisation des gains en efficience internes semblait prometteuse dans l’analyse de l’état nutritionnel et de besoins nutritionnels pour atteindre les objectifs de rendement précis. 65 kg N ha-1 est le taux optimal pour le riz de plaine et cela correspond à un rendement cible de 5 t ha-1.

Leave a Reply

Share this

Journals

Email Subscribers

Name
Email *