An Education Blog

word direction logo

Organogenèse adventive induite chez orange douce (Citrus sinensis L.) var. « sang-mêlé » maltais : étude morphogénétique et histologique- (French)

Kaouther Benmahmoud, Emna Jedidi, Asma Najar, Rachida Ghezel, Claire Kevers, Ahmed Jemmali, Nadhra Elloumi

Laboratory of plant protection, National Institute of Agronomic Research of Tunisia, Tunisia

Laboratory of horticulture, National Institute of Agronomic Research of Tunisia, Tunisia

Plant molecular Biology and Biotechnology, University of Liege, Belgium

Key words: Citrus, Somatic embryogenesis, Organogenesis, Histology, Style/stigma.

Résumé
Les cultures agrumes Tunisiens font face à plusieurs contraintes abiotiques et biotiques, parmi lesquels les virus et les maladies virales sont incurables. La production de plants indemnes de virus doit systématiquement l’utilisation des techniques in vitro. Dans ce contexte, l’embryogenèse somatique et la plantule plus régénération des tunisiens « sang-mêlé » orange maltaise ont été obtenus à l’aide des explants consistant en style/stigmate prélevé fleurs non-ouvertes. Les embryons somatiques ont été induites sur milieu de Murashige et Skoog contenant 13,3 μM de 6-benzylaminopurine et extraits de malt de mg.l-1 500, mais leur germination a été obtenue sur milieu sans hormone. L’embryogenèse somatique a été induit indirectement de cals friables intermédiaire, initiée à la partie basale du style. Les embryons somatiques présentaient des cellules centrales de procambium et étaient entourés d’un protoderme isolant les CAL. Ces embryons ont structure bipolaire, confirmée par la présence de l’apex caulinaire et racinaire au stade cotylédonaire. L’utilisation des cotylédons excisés de ces embryons n’a pas pu se régénérer les embryons somatiques, mais a donné lieu à l’organogénèse directe en deux formes, vrais bourgeons et protubérances que tous deux évolué chez les tiges après transfert dans un milieu sans hormone. Selon les observations histologiques, protubérances sont induits à partir épidermique et cellules sous-épidermiques du cotylédon explant et restent étroitement attachées à leur tissu de mère dès le stade de shoot.

Leave a Reply

Share this

Journals

Email Subscribers

Name
Email *